Réseau jeunesse des Premières Nationsphoto d'un jeune homme des premières nations

Nouvelles

 

Lundi 28 août 2017, 14h00

CE SITE EST HORS FONCTION

Emplois

Jeudi 16 mars 2017, 13h44

Coordinatrice, National Aboriginal Council of Midwives

Portes parole RJPN

Photo Mélodie Jourdain-Michel

Mélodie Jourdain-Michel

Kuei kassinu eteshiek,

Je m’appelle Mélodie Jourdain-Michel et je suis issue de la...

Création de votre réseau jeunesse

1-Qui peut créer un comité jeunesse?

Tout jeune qui désire s’impliquer et améliorer son mieux-être personnel, celui de sa communauté et de sa Nation.

2-À quoi peut servir un comité jeunesse?

Les rôles d’un comité jeunesse peuvent être multiples. Il peut servir à représenter la voix des jeunes au sein de la communauté et ainsi améliorer la situation jeunesse. Ce comité peut aussi servir à mettre sur pied des activités de financement dans le but d’organiser des activités pour les jeunes et la communauté (voir section activités possibles). En somme, vous êtes les personnes qui décideront quelle direction prendra votre comité et sur quoi il concentrera ses énergies.

3-Peut-on aller chercher des partenaires?

Il est important d’avoir des partenaires lors de la mise sur pied d’un comité jeunesse. Ces ressources pourront vous aider de plusieurs manières. Par exemple, un partenaire peut fournir de l’accompagnement et des conseils. Vous pourrez également bénéficier de leur expérience et, qui sait, vous pourrez peut-être obtenir un soutien au niveau des ressources humaines et financières.

Voici un exemple de partenaires possibles : Conseil de bande (différents secteurs), comité des aînés, comité des femmes, comité des hommes, écoles, maison des jeunes, radio communautaire, organismes dans la communauté, organismes hors-communauté (p. ex. : Forum régional jeunesse).

4-Quelles sont les étapes de création d’un comité jeunesse?

(Ces étapes sont suggérées et peuvent être modifiées à votre convenance)

  1. Organiser une rencontre (assemblée) avec des jeunes de votre milieu/communauté (déterminer l’âge visé)
  2. Lors de cette première assemblée : discuter du type de comité que vous souhaitez mettre sur pied (nombre de membres, fréquence des réunions, composition du comité)
  3. Déterminer la première date de rencontre du comité
  4. Lors de la première rencontre du comité, trouver un nom à votre comité
  5. Créer un logo pour votre comité
  6. Fixer des objectifs à court, moyen et long terme pour votre comité
  7. Obtenir une résolution ou une motion du conseil de bande pour un appui et une reconnaissance officielle
  8. Obtenir des lettres d’appui d’organismes de la communauté
  9. Rédiger une lettre de présentation pour vous faire connaître dans la communauté
  10. Ouvrir un compte bancaire pour le comité
  11. Trouver un ou des lieux de rencontre pour votre comité (salle gratuite si possible)
  12. Publiciser la création de votre comité : radio communautaire, journal communautaire, affiche et/ou dépliant dans les boîtes postales
  13. Trouver des fonds (voir section 6)
  14. Organiser des activités pour les jeunes et la communauté (voir section 7)
  15. Le plus important est de s’amuser tout en réalisant ses objectifs

5 –Avons-nous besoin de documents spécifiques pour la mise sur pied du comité?

Afin de structurer et d’officialiser votre comité jeunesse, il est recommandé de se doter d’un certain nombre de documents. Ces documents ne sont pas tous indispensables, mais si par exemple vous voulez accéder à du financement auprès d’un forum régional jeunesse par le biais du Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ), il vous faudra la plupart des documents suivants :

  • Règlements généraux
  • Charte
  • Termes de référence
  • Projet écrit
  • Budget
  • Plan d’action
  • Plan de travail
  • Numéro d’enregistrement

Il serait utile de se doter d’autres documents dans la mesure où vous désirez faire connaître votre comité. En voici quelques-uns :

  • Affiche
  • Dépliant
  • Cartes d’affaire

6– Quelles sont les sources de financement potentielles?

Il y a deux sources de financement potentielles pour votre comité. La première source consiste à mettre sur pied une campagne de financement et l’autre moyen est d’obtenir du financement de la part d’un organisme. Vous trouverez ci-dessous bon nombre d’activités de financement afin d’amasser des fonds.

  • Amasser des cannettes et des bouteilles
  • Bingo (argent ou cadeaux)
  • Collecte des sous noirs
  • Commanditaires (publics et privés) - Rédiger une lettre de demande de commandite
  • Cueillette d’aliments pour les revendre
  • Dîner communautaire / Dîner-conférence / Souper-bénéfice / Soirée-spectacle (ceci demande du temps et des ressources)
  • Emballage d’épicerie sur et hors-communauté
  • Encan-bénéfice / encan silencieux
  • Lave-auto
  • Pont payant / Route payante
  • Radiothon / Vélothon / Marche-o-thon, etc.
  • Services aux membres de la communauté : (petits travaux – déneigement - tonte de gazon – gardiennage – etc.)
  • Vente d’objets promotionnels / Vente de créations artisanales
  • Vente de billets (moitié-moitié, faire tirer un ou des objets)
  • Vente de garage / Marché aux puces
  • Vente de nourriture aux portes (chocolat, café, pain, déjeuner, dîner ou souper livré à domicile)

La deuxième source de financement qui consiste à obtenir des fonds de la part d’un organisme demande davantage de démarches dans le sens où il faut vous doter de documents officiels (voir section 5). Par contre, quand vos documents seront prêts, il vous sera possible d’obtenir des sommes raisonnables à condition de remettre un rapport d’activités et un budget vérifié.

Prendre contact avec le Forum jeunesse régional afin d’obtenir une présentation du Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ).

Forums jeunesse régionaux du Québec : http://www.forumsjeunesse.qc.ca/forums_f.htm

7– Quel genre d’activités le comité peut-il organiser?

  • Organiser des sessions de formation pour les jeunes
  • Organiser des événements sportifs (tournoi) et culturels
  • Participer à des forums, des colloques et des conférences
  • Organiser des sorties, des voyages et des échanges
  • Acheter de l’équipement pour la maison des jeunes ou la communauté
  • Créer une coopérative (développement économique)
  • Promouvoir de saines habitudes de vie
  • Organiser une marche (déterminer le sujet)
  • Lancer une pétition sur un sujet qui vous touche
  • Rédiger des recommandations, résolutions, mémoires, articles dans les journaux
  • Rencontrer et discuter avec les décideurs
  • Créer un réseau jeunesse (courriel) dans votre communauté
  • Créer et alimenter un babillard jeunesse dans les endroits fréquentés par les jeunes
  • Mettre en ligne votre site Internet jeunesse ou encore obtenir une section sur le site du conseil de bande
  • Organiser des rencontres avec les jeunes de la communauté afin d’obtenir leur avis sur divers sujets
  • Organiser un salon jeunesse dans la communauté avec des organismes tels que les commissions régionales de l’APNQL (CSSSPNQL/CEPN/CDEPNQL/IDDPNQL/CDRHPNQ), Femmes Autochtones du Québec (FAQ), Wapikoni Mobile, Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA), Secrétariat à la jeunesse (SAJ), Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), Katimavik, Échanges Jeunesse Canada - YMCA, Québec sans frontières, Jeunesse Canada Monde, Institut du Nouveau Monde, Forum régional jeunesse, etc.

Bref, une foule d’activités peuvent être organisées en fonction de vos besoins!

8– Quelles pourraient être les retombées à la suite des actions de votre comité jeunesse?

  • Développer le leadership des jeunes
  • Valoriser les jeunes sur le plan communautaire
  • Aider les jeunes à s’exprimer et à participer au niveau local, régional, national et international
  • Développer des projets et des outils utiles aux jeunes
  • Augmenter la participation des jeunes à diverses activités et événements
  • Obtenir un conseiller délégué au dossier jeunesse – Interlocuteur
  • Obtenir un siège non votant au sein du conseil de bande
  • Créer un fonds jeunesse dans la communauté
  • Obtenir une ressource humaine qui travaille à temps plein pour la jeunesse

Pour toute autre information, veuillez contacter Mme Annick Tremblay
Téléphone : 418.842.5020
Télécopieur : 418.842.2660
Courriel : jeunes.youth@apnql-afnql.com

Étapes pour la mise sur pied de votre comité jeunesse Adobe PDF

Inscription au bulletin

Inscrivez-vous au bulletin électronique du Réseau jeunesse des Premières Nations!

Jukebox

Jukebox

Nouveaux vidéos

Nouveaux vidéos

Citations

Aides-toi et le Ciel t'aidera!!!

Liste des citations »

Commentaires

Questions ? Commentaires ?

jeunes.youth@apnql-afnql.com

Assemblée des Premières Nations du Québec et du LabradorStratégie d'action jeunesse 2006-2009Secrétariat à la jeunesseFirst Nations Education Council